L'ouverture Bird

pseudo :
mot de passe :

* s inscrire sur le site *
(mot de passe perdu ?)

apprendre la Bird fiches techniques le laboratoire autres thoriciens par analogie

1.f4 e5 2.fxe5 Cc6

  Le gambit Schlechter. Contrairement aux variantes avec 2d6 3.exd6 Fxd6, le plan premier des Noirs n'est pas d'exploiter la faiblesse de la diagonale h4-g1 mais plutôt de ce développer rapidement, notamment avec le 0-0-0. Contre ce coup les Blancs disposent de plusieurs plans différents et en fonction de ces plans, le pion d7 pourra ne pas bouger, aller en d6 pour transposer dans des plans classiques, ou aller en d5.

 

 

3.Cf3 g5!?

3d6 4 .exd6 transpose au chapitre 1.f4 e5 2.fxe5 d6 3.exd6 Fxd6 4.Cf3 Cc6

 

Les Blancs doivent maintenant choisir quel plan jouer. Ils ont le choix entre cinq coups différents :

  • 4.g3?!  g4 5.Ch4 Cxe5 6.d4 Cg6 7.Cxg6, =. Les Blancs n'ont absolument rien.

 

  • 4.e3!? est un plan conseillé par Oleinikov dans son CD sur la Bird et est complètement inexploré : 4.g4 (4d6 5.Fb5 Fd7 6.0-0 g4 7.Fxc6 Fxc6 8.Cd4 Fd7 9.e6 fxe6 10.Dxg4, avec avantage blanc) 5.Cg1 d6 (5Cxe5 6.d4!) 6.exd6 Fxd6 7.Ce2! Ff5 8.Cc3 De7 9.d3 0-0-0 10.e4 Fg6 11.Ff4 et les blancs sont mieux. Cependant les Noirs peuvent certainement améliorer la variante mais les quelques résultats pratiques semblent démontrer que 4.e3 !? est parfaitement correct.

 

  • 4.g4!? est un plan particulièrement compliqué joué notamment par le fort joueur par correspondance Gurtovojs. Là encore, le peu de parties ne permet pas de décider de la viabilité de la variante. Un exemple : 4h5 5.d4 hxg4 6.Cxg5 Fe7 7.h4 gxh3 8.Cxf7!? Un coup incroyable ! Faites tourner votre ordinateur sur cette position et il donnera les Noirs complètement gagnants, mais dans cette partie les Blancs ont vu plus loin 8Fb4+ 9.c3 Dh4+ 10.Rd2 Dxd4+ 11.Rc2 De4+ 12.Dd3 Dxh1 13.Cxh8 Dxf1 14.Dg6+ Rf8 15.Fh6+ Cxh6 16.Dxh6+ Rg8 17.Cd2! Ca y est les ordinateurs se rendent compte qu en fait les Blancs sont mieux ! 17Df5+ 18.e4 Cd4+ 19.cxd4 Df2 20.Dg6+! et les Blancs gagnèrent quelques coups plus tard. Gurtovojs,N Jacot, L, corr. 1994.

 

  • 4.d4 est la grande variante : 4g4
    • 5.Cg1 d6 6.e4 dxe5 7.d5 Cce7 8.Cc3, =
    • 5.Cg5 est le coup principal
      • 5f5? 6.e4 h6 7.Ch3 gxh3 8.Dh5+ Re7 10.Fc4, +-
      • 5Fh6!? 6.Cxf7! Rxf7 7.e3 d5 (7...d6 8.Fc4+ d5 9.0-0+ Rg7 10.Fe2 Dh4 11.c4 Cge7 12.Cc3 dxc4 13.Ce4 avec du jeu) 8.c4 Fe6 9.cxd5 Fxd5 10.Cc3 Re8 11.Dxg4 avec une forte attaque sur le Roi déroqué
      • 5d5
        • 6.exd6?! est exactement ce que souhaitent les Noirs
          • 6Fxd6 7.e4!? (7.c3 f5 8.e4 h6 9.e5 Fe7 10.Ch3! gxh3 11.Dh5+ Rf8 12.Fc4 De8 13.Dxh3, incertain) 7h6 (7Cxd4?! 8.Fc4 Ch6 9.0-0 Fc5 10.Rh1 avec attaque ; 7Fe7! 8.d5 Ce5 9.Fb5+, incertain) 8.e5 hxg5 9.exd6 Dxd6 10.c3, = Philippin-Wege, 1996.
          • 6Dxd6! Donne suffisamment de jeu aux Noirs dans toutes les variantes : 7.d5 (7.c3 f5 8.Db3 est jouable aussi) 7...Cb4 (7...Cce7 8.Dd4 Cf6 9.Cc3 avec l'idée Ff4 et 0-0-0; 7...Ce5 8.Ce4) 8.Cc3 f5 9.a3 Ca6 10.Dd4! Df6 11.Dxf6 Cxf6 12.e4 h6 13.e5 avec une position complexe

 

        • 6.e4!? est moins joué et pourtant très intéressant :
          • 6dxe4?! 7.Fc4! donne l'avantage aux Blancs : 7Dxd4 (7Ch6 8.Fb5! maintenant que Cge7 n'est plus jouable 8Ff5 9.Cc3, +-) 8.Fxf7+ Re7 9.Cc3, clair avantage blanc.
          • 6Fe7!? 7.Cc3!? (7.exd5 Dxd5 8.Cc3 Fb4 ne donne rien aux Blancs ; 7.Cxf7 Rxf7 8.Cc3 dxe4 9.Fc4+ Rg7 10.Fe3, incertain) 7Fxg5 Dxg5 9.Cxd5, incertain.
          • 6h6 7.Cxf7 Rxf7 8.Cc3 (8.Fe3 Rg7 9.Cd2 Fe7 Schubert-Nathe 1990, 10.c3 incertain ou =+) 8Fb4 9.Fe3 (9.exd5 Dxd5 10.a3 Fxc3+ 11.bxc3 Rg7 12.Dd3 Cge7 13.h6 Cg6, =+) 9Fe6 (9dxe4? 10.Fc4+ Rg7 11.0-0 Fxc3 12.bxc3 Ca5 Jacob-Leisebein, corr. 1998, 13.Ff7!, clair avantage blanc) 10.Fe2 Fxc3+ 11.bxc3 Re8 12.0-0 Dd7 (Metz-Polzin, Baden Baden 1991), 13.c4 !, clair avantage blanc.
      • 5d6
        • 6.Dd3?! Fh6 7.Cxf7 Rxf7 8.e6+ Fxe6 9.Fxh6 (Franke-Leeners, corr 1986) 9Dh4+, -+.
        • 6.e6!? calme le jeu et est relativement inexploré : 6fxe6 7.e4 Cf6 (Wiest-Nissl ; 1995) 8.Fe2, avec un minuscule avantage blanc.
        • 6.e4!? est également à étudier plus en profondeur : 6dxe5 (6h6!?) 7.Fc4!? (7.d5 h6 8.Cxf7 Rxf7 9.dxc6 Dxd1+ 10.Rxd1, = Cool-Henris, 1997) 7Ch6 (7Dxd4 8.Fxf7 Re7 9.De2, incertain/+=) 8.d5 Ca5 9.Fe2!? est un coup intéressant qui n'a jamais été joué en pratique 9f6 10.Ce6 Fxe6 11.dxe6 Dxd1+ 12.Fxd1, clair avantage blanc.
        • 6.exd6 transpose dans la variante 5d5

 

  • 4.h3! est le plan qui a ma préférence
    • 4 g4 5.hxg4 d6 et les Blancs ont le choix entre transposer dans la variante 4d6 ou jouer 6.g5!? (jamais joué en pratique)
    • 4d5 5.d4 g4 6.hxg4 Fxg4 7.Ff4 et les Noirs n'ont pas grand-chose pour le pion.
    • 4d6! Et les Blancs ont maintenant deux variantes intéressantes qui semblent leur donner un léger avantage :

 

      • 5. e4
        • 5 dxe5 6.Fb5 (6.d3 g4 7.hxg4 Fxg4 8.Fe3 Dd7, incertain, Van Leoprechtang-Hergert, 1992) 6g4 7.hxg4 Fxg4 8.Fxc6+ bxc6 9.d3 Fc5 10.Cbd2 avec un léger avantage blanc, Tornov-Hergert, corr. 1992
        • 5g4 6.hxg4 Fxg4 7.d4 dxe5 8.d5 Cd4 9.c3 Cxf3+ 10.gxf3 avec des pieces blanches plus actives,Hergert-Tornov, corr. 1992.
      • 5.d4
        • 5g4 6.hxg4 dxe5 7.d5 Cce7 8.Cc3 Fg7 9.g5 e4 10.Cxe4 Dxd5 11.Dxd5 Cxd5 12.e3 Ff5 13.Fd3, 1-0, Hanegby-Pappert, 1997.
        • 5dxe5
          • 6.dxe5 Dxd1+ 7.Rxd1 g4 8.hxg4 Fxg4 9.Ff4, =, Rohde-Leiseben, 2001)
          • 6.d5 e4
            • 7.Fxg5?! Dd6 8.Fh4 Cb4, clair avantage noir 
            • 7.dxc6 Fd6! 8.Dd2 libère la case d1 pour le Roi, incertain)
            • 7.Cxg5 Fd6 8.Cxe4 (8.Dd2 Fg3+ 9.Rd1 Ff5 10.c4 Cf6 11.Cc3 semble jouable aussi mais il faut avoir le cur bien accroché, Hotwell-Nathe, corr. 1988) 8Ff5 (8Dh4+ 9.Cf2 Fg3 10.Fe3 Ce5 11.Dd4 est à l'avantage des Blancs) 9.Fg5! donne aux Blancs un gros avantage, par exemple 9f6 10.Dd3 Cb4? (10Fxe4 est meilleur mais pas suffisant) 11.Cxd6+ Dxd6 12.Dxf5 fxg5 13.Ca3, +-.